On brade à la médiathèque. Mais comment ?

Grande braderie en 2019. Crédit photo : Médiathèque Redon

Cactus : Près de 4000 livres, CD, DVD, revues proposés à la vente (au tarif unique de 1 € !), cela paraît énorme ! Quels sont les critères pour opérer cette sélection ?

Elodie Le Meledo, directrice de la médiathèque communautaire de Redon : Nous retirons des collections les documents qui sont trop abîmés, qui ne sortent plus depuis plusieurs années, ou dont le contenu est obsolète.

Une des méthodes suivies en bibliothèque s’appelle IOUPI : La méthode Ioupi propose de prendre en compte des critères basés sur l’état physique, l’actualité et l’usage du document, la redondance et l’adéquation du contenu aux publics et aux missions de la bibliothèque.

Outre la date d’édition et du nombre d’années écoulées sans prêt, on prend en compte les critères de l’acronyme aide-mémoire « IOUPI »:

I comme Incorrect ;

O comme Ordinaire (superficiel, laid) ;

U comme Usé (détérioré, laid) ;

P comme Périmé (obsolescence du document) ;

I comme Inadéquat (ne correspond pas au fonds).

Cette méthode est adaptée à chaque bibliothèque et chaque fonds : les documentaires périment plus ou moins vite selon leur domaine (livres scientifiques par ex. sont vite obsolètes quand le fonds Bretagne est conservé plus longtemps ici), les bandes dessinées jeunesse sont énormément prêtées et donc usagées, elles doivent être rachetées régulièrement pour les séries intemporelles notamment. Pour les revues, les anciennes années sont supprimés au fur et à mesure.

Cactus : Ca veut dire que la médiathèque achète chaque année à peu près autant de documents pour ne pas vider les rayonnages ?

Elodie Le Meledo : Effectivement, cela correspond au renouvellement des collections qui est en moyenne de 6 % de l’ensemble des fonds. Les recommandations nationales préconisent un renouvellement de 10 %. On compte 62 000 documents, livres, CD, DVD, jeux vidéos à la médiathèque. A titre indicatif, ces 62 000 documents ont été empruntés 296 800 fois en 2019.

Merci pour ces précisions !

La grande braderie annuelle se tient le 19 septembre, toute la journée à la médiathèque de 10h à 18h.

Du fait du contexte sanitaire, le masque est obligatoire et une jauge de 30 personnes maximum à l’intérieur du périmètre de la braderie sera imposée. Du coup, petit conseil : étalez votre venue sur toute la journée pour limiter l’attente.