Un maillot jaune bien installé

Maillot jaune géant
Le maillot jaune géant trône sur la tour de l'abbatiale

Il y a deux semaines, des médias locaux ont annoncé le retrait du maillot jaune géant installé mi-mars sur la tour gothique de l’abbatiale de Redon. Force est de constater que le maillot installé pour faire la promotion du prochain passage du Tour de France à Redon est toujours là. On fait le point sur la polémique.

Le 18 mars, un maillot XXXXL, floqué du logo publicitaire d’une banque partenaire du tour, est installé sur un monument historique de la ville, face à la mairie, face surtout à l’amphithéâtre urbain et au chemin de fer qui traverse la ville. Un étendard très efficace en terme de communication pour promouvoir le passage du tour à Redon le 29 juin, le 3ème en 10 ans.

Mais, utiliser le clocher de l’abbatiale, de surcroît classé monument historique, pour promouvoir une épreuve sportive organisée par une société privée (ASO) et ses partenaires, n’était pas du goût de tout le monde…

"On y Croix"

L’initiative partage donc. A en juger les réactions sur notre page Facebook qui a relayé l’information, une large majorité applaudit mais d’autres internautes expriment de la colère ou postent des commentaires, soit plutôt moqueurs (« Le Christ sur sa croix, rit jaune, non ? » ; « on y Croix« ), soit offusqués (« C’est absolument affreux » ; « Bientôt une affiche 4 par 3 sur une promo de lot de chaussettes chez Carrefour !« …).

Capture d'écran du post de la page Facebook de Cactus-Pays de Redon

Le 24 mars, deux articles de presse font état d’une demande qu’aurait adressé la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) de Bretagne à la mairie de Redon.

L’administration qui est le bras armé de l’Etat, notamment pour ce qui concerne la conservation et la valorisation du patrimoine, aurait demandé à la Ville de déplacer le maillot.

Mais, plusieurs fois contactée par téléphone et mail, la DRAC n’a pas répondu à nos demandes d’explication. Les élus, dont Marc Droguet, adjoint au Maire en charge du patrimoine, n’ont pas confirmé non plus cette demande. Jeudi 1er avril, ce dernier expliquait encore ne pas avoir eu connaissance d’une telle requête.

« J’aurais été interpellé par la DRAC si elle souhaitait que la ville déplace le maillot, d’autant plus que nous travaillons ensemble par ailleurs », précise Marc Droguet.

Code l'environnement # Pragmatisme

Alors, que s’est-il passé ? Plusieurs questions se posent face à une telle initiative :

-peut-on utiliser des bâtiments du patrimoine pour promouvoir un événement sportif organisé par une entreprise privée (ASO) ?

-ce maillot doit-il être considéré comme un objet publicitaire (avec la mention du nom d’une banque) ?

Selon les réponses données à ces questions, l’application revendiquée par plusieurs habitants du Code de l’environnement qui interdit, dans son article L 581-4 toute publicité sur les monuments classés ou inscrits au titre des monuments historiques, peut paraître légitime.

Maillot jaune sur Mont Saint-Michel
En 2016, le département de la Manche avait fait installer un grand maillot sur le Mont Saint-Michel

Mais, une troisième question semble être plus pertinente, puisque le maillot est toujours là :

-la DRAC tolère-t-elle finalement l’affichage de ce maillot au nom du pragmatisme ?

C’est l’argument que fait valoir l’élu en charge du patrimoine : « La DRAC semble tolérante sur le côté éphémère de l’initiative. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit bien d’une communication liée au passage du Tour le 29 juin ».

"Jamais été autant photographiée !"

Benoît Quélard, adjoint au Maire chargé du sport, ne dit pas autre chose que son collègue : « il s’agit d’une communication qui va rester seulement trois mois, et en plus le maillot est très visible des trains qui passent devant. Cela contribue à donner une bonne image de Redon. Même vis-à-vis des habitants du territoire : la tour n’a jamais été autant photographiée ! »

Enfin, pour les deux élus de la majorité contactés, il en va aussi d’une certaine égalité entre les villes-étapes du Tour. « A Fougères, qui accueille le Tour pour la cinquième fois depuis 2013, un maillot géant est installé sur les remparts sans que la DRAC ne dise quoi que ce soit. Même chose les années passées sur le Mont Saint-Michel. Si on nous demande de la retirer, il faudra aussi qu’il soit retiré dans les autres villes… », estime Benoît Quélard.

Maillot géant du tour à Arras
En 2014, un grand maillot jaune était installé sur la citadelle de Arras. Mais sans mention publicitaire

Périmètre "Bâtiments de France"

Pour les besoins d’une communication plus positive de la ville, la transformation de la tour gothique en porte drapeau est-elle acceptable ? Non, répond l’habitante de Redon qui a interpellé la DRAC : « j’aurais préféré que le bâtiment de la mairie accueille ce maillot jaune. Mais la mairie a semble-t-il refusé cette proposition. Il faut quand même noter qu’une grande partie du centre-ville est dans le périmètre « bâtiments de France » et que tout le monde est soumis au respect de certaines règles d’urbanisme. Et la mairie en serait dédouanée… C’est un peu trop à géométrie variable. Et puis, le fait que le nom de la banque trône en aussi gros sur le maillot, c’est quand même un peu fort. »

Ville Redon Tour de France
Le 19 février, élus de Redon et techniciens ont inauguré la ligne de départ de la 4ème étape du Tour France 2021. Crédit photo : Ville de Redon

Deux approches s’opposent. A priori difficiles à concilier. L’opposition municipale, par la bouche d’un de ses membres, Thomas Maréchal, pointe aussi un nécessaire respect de la loi (sous-entendu le code de l’environnement). « C’est une question de respect de la loi, c’est tout. D’autant plus importante à respecter qu’en plus, ce mandat municipal est placé sous le signe du patrimoine. »

Mais, une autre critique émerge : la décision d’installer le maillot sur la tour n’aurait pas été validée par la minorité au sein du comité de pilotage mis en place par la mairie pour organiser la venue du Tour de France. C’est pourtant ce que la majorité souligne.

Une version contredite par Thomas Maréchal : « Ma collègue qui siège dans ce comité de pilotage m’a dit que ce point a été évoqué très vite en fin de réunion, c’est d’ailleurs à ce moment qu’elle a dit que le maillot serait mieux sur le bâtiment de la mairie. Mais, il est faux de dire que la minorité a été consultée sur le sujet. »

Pour aller + loin :

Lire l’interview de Benoît Quélard sur le passage du Tour de France à Redon et les projets d’animation : ICI

Cet article vous a-t-il intéressé ? Si oui, partagez-le.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email