Les Chalmel Brothers Band et leur jazz manouche

Les Chalmel Brothers Band et leur jazz manouche

Chalmel vous fait penser à chameaux et la musique des Chalmel Brothers Band vous assurer une balade dans le désert… Et bien vous avez tout faux !

D’abord Chalmel, c’est simplement le nom de François et Victor qui sont le point de départ de l’aventure. Pour vous résumer (lecteurs de Closer et de Oops, c’est maintenant que vous allez comprendre tout l’intérêt à visiter le site de Cactus) :

Victor, Le frère de François, est parti dans le sud. Des chalmel brothers qu’ils composaient, il n’en restait plus qu’un. Dilemme. Damned. Que faire ?

Ajouter « band » pardi ! Et c’est reparti !

Second acte : c’est là qu’interviennent Thomas (Chapet pour les intimes), à la batterie, Joran (Marsac pour son petit nom), à la guitare, et Claudius (Bourges… C’est tout), à la contrebasse.

Thomas jouait déjà avec Joran. Leur point commun à tous les quatre ? Avoir pour passion le jazz manouche.

Pourquoi ? « Parce que c’est pas compliqué ». C’est Thomas qui le dit… Et vous savez quoi, on ne le croit pas ! 

A leur actif ce dimanche : des standards manouches, « Coquette », du Swing gitan, « For sephora »… Sans oublier Django Reinhardt, entre autres.

François revient sur ses débuts dans le registre du jazz manouche : « quand j’étais étudiant à Rennes, mon voisin de palier m’a initié au jazz manouche. Je faisais déjà de la guitare, mais ça a été une découverte. C’est une musique très riche avec des « couleurs » qu’on ne va pas retrouver dans d’autres styles. Et surtout une énergie, qui se partage en jouant avec d’autres musiciens. Par exemple aujourd’hui, on avait invité Marc Brébion. »

« Joran et moi, on fait des jazz session au bar La Marelle, à La Gacilly entre autres, explique Thomas. On se connaît depuis six ans. On travaille actuellement sur un projet tous les deux, genre Caravane Palace, un peu un côté electro, avec une mise en scène un peu burlesque. »

Retrouvez les Chalmel Brothers Band sur Facebook !