Balade en toute liberté

Fanny Morales, artiste et chanteuse installée à La Chapelle-de-Brain, a accepté le « défi » lancé par Cactus : découvrir une balade originale et ouverte à tous, dans le charmant village de Brain-sur-Vilaine qui serpente au milieu de sculptures monumentales et exprimer en toute liberté son ressenti.

Fanny Morales
Fanny Morales. Photo : Cactus

« Hé, bonjour ! »… « Salut toi ! »… Bon, réussir à capter l’attention de Fanny ne va pas être si facile ! A peine descendus de la voiture, on croise plusieurs de ses connaissances. Mais il s’agit quand même de parler de la « balade entre les sculptures monumentales », baptisée par la mairie « L’émoi des arts », d’évoquer aussi ce charmant petit village de Brain-sur-Vilaine (rattaché à la commune de La Chapelle-de-Brain) et de parler de Fanny et du 2ème album qu’elle sort début juillet. Le pays de Redon regorge de talents et de trésors… ça passera jamais sur une page !!!

S’il fallait ne retenir qu’une seule chose, c’est qu’il faut venir à Brain !

« Il y a une vraie dynamique locale, souligne Fanny. Il y a toujours du monde, en haut du village, chez Véronique au Bistrot, à la boutique brocante-décoration chez Angèle ou dans l'atelier de Bruno Ronzier (céramiste), ou en bas, en bord de Vilaine... On se sent un peu comme à la maison ! » Et c'est une Savoyarde de naissance et globe-trotteuse plusieurs années avant de s'installer ici en 2003, qui le dit.
Fanny Morales
Fanny
Fanny Morales
Fanny Morales devant "Equilibre", une oeuvre réalisée par l'artiste Lisa Vanho. Photo : Cactus

La balade est idéale pour se laisser aller à la découverte. Découverte du village : le circuit en fait le tour, depuis le parking jusqu’à la chapelle Saint-Melaine. Et découverte d’oeuvres qui étonneront. Comme une des 20 sculptures intitulée : « Crash test », une des deux sculptures en métal exposées par Nathalie Pitel.

« On dirait une œuvre tombée du ciel, j’aime bien !, souligne Fanny. Elle surprend aussi : j’étais passée deux fois devant mais je n’avais pas fait le lien avec l’utilisation de boîtes aux lettres. Et puis, j’aime bien le travail autour des objets du quotidien qui, par ce recyclage, deviennent des objets poétiques, et par son propre vécu, peut faire ressurgir des souvenirs : mon fils a joué au « Rubik’s Cube »… »

Publicité

En se rapprochant de l’église, nous croisons une des deux œuvres de Pascale Legay : « Bouquet d’Elles ». Une femme faite de grillage. « Moi, j’y vois de la poésie quand d’autres y verront plus le côté technique… », estime Fanny. Chacun son approche, l’une pouvant déboucher sur l’autre finalement.

Pour Fanny, qui accueille une quarantaine d’élèves chaque mois dans l’atelier qu’elle a construit chez elle autour des arts plastiques, il y a « matière » à réflexion : « en dehors de ce qui nous compose, on est quoi… Dans l’essence on est quoi ? » Et de prolonger : « le travail créatif fait du bien ! C’est une attitude qui est très différente du « prêt à consommer ». L’art nous ouvre sur les possibles. Et comme nous vivons une époque charnière, qui nous demande de créer autre chose, c’est bien d’arriver à se reconnecter à sa propre sensibilité je pense. »

Fanny Morales
Fanny Morales posant au pied de "Bouquet d'Elles", créée par l'artiste Pascale Legay. Photo : Cactus

Outre les arts plastiques, Fanny s’investit aussi depuis six ans dans une aventure musicale baptisée Hôpes. Un engagement complet qui passe par l’écriture des textes des chansons, par leur interprétation et, pour le 2ème album qui sort début juillet, par les illustrations du livret qui l’accompagne.

Pour découvrir le travail artistique de Fanny : www.adncreation.org/ et son travail musical : www.hopesmusic.org/

Cactus a publié un autre article uniquement sur Fanny Morales : ICI

Brain compte aussi un loueur de vélos, Roul’Vilaine, situé à l’entrée du village, près du parking. Une belle opportunité pour sillonner les chemins de halage par exemple.

Cet article vous a plu ? Partagez-le ! 

Facebook
Twitter
LinkedIn

A retrouver dans le numéro de juillet-août 2022

Balade en toute liberté

Partagez cet article :