Tour de France : retour en images

13h33, Place de Bretagne, les coureurs s'élancent pour la 4ème étape et dernière étape bretonne

Sur les bords de route, il y avait l’engouement habituel que suscite le tour de France. Peut-être un petit truc en plus, déconfinement oblige. Cactus a usé ses souliers à Redon et entre la Roche du Theil et le kilomètre 0, départ réel de la course. Ambiance.

Ce matin, on avait oublié l’aspect désertique et un peu étrange du Parc Anger quasiment vidé de ses voitures.

Car, le tour de France, c’est un peu la folie quand même ! Une fête populaire, une épreuve sportive assurément… mais une sacrée folie. Comptez le nombre de véhicules qui roulent avec uniquement le conducteur, parfois 1 ou 2 passagers. Et comptez tout simplement le nombre de voitures. Alors ?

Et, la caravane publicitaire, on en parle ?

Peut-être est-ce la magie (le tour de force) du tour, capable de nous arracher un sourire devant ce spectacle fou et de nous faire nous précipiter pour récupérer des lots jetés des véhicules…

Résultat de la collecte du jour... Des cadeaux qui nous font nous déplacer en masse.

Mais le tour, c’est surtout l’occasion de sortir de chez soi, d’aller poser une table de camping et quatre chaises devant la maison, une bière ou un café à la main en attendant le passage du peloton. Qui devient un prétexte.

Certains en profitent pour jouer un petit air d’accordéon et d’autres pour danser. Comme ici, près du carrefour des 4 vents à Bains-sur-Oust. VIDEO.

D’autres ont pensé à apporter leur jeu de palets. Comme ici au Moiulin de Via.

Il y en a même, qui dès 9h ce matin, Place de la République à Redon, faisait la queue pour faire un test antigénique, condition obligatoire pour approcher de près les coureurs si l’on n’était pas vacciné.

On vous l’avait dit d’entrée de jeu : le tour de France, c’est fou !

Le départ réel de l'étape était donné au lieu-dit Les Chambots, juste avant le village de Saint-Marcelin à Bains-sur-Oust

Cet article vous a-t-il intéressé ? Si oui, partagez-le.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email