Des bénévoles sur le front de la vaccination

Vaccination Redon bénévoles
Dominique Martineau est une des 30 bénévoles. Elle est présente deux demi-journées par semaines. Crédit photo : Cactus-Pays de Redon

C’est suite à un appel lancé par l’hôpital de Redon que 36 bénévoles interviennent au centre de vaccination. Une aide qui permet de mieux accompagner le public, de l’accueil dans le gymnase jusqu’à l’espace de surveillance d’après-injection. Rencontres avec trois d’entre eux.

Les 85 professionnels de santé volontaires peuvent depuis la mi-avril compter sur l’aide de personnes bénévoles pour apporter ce supplément d’humain à cette vaste campagne de vaccination.

Ce jeudi matin, c’est Dominique Martineau qui assure l’accueil à l’entrée de la salle de sports Lucien-Poulard.

Un simple bonjour et un sourire que l’on devine facilement derrière son masque ont un effet positif. Avant l’intervention des bénévoles, il fallait se diriger directement dans l’espace d’attente et attendre qu’une secrétaire vous appelle.

accueil vaccination
L'arrivée dans un gymnase pour se faire vacciner est désormais plus conviviale. Crédit photo : Cactus-Pays de Redon

Désormais, il y a toujours une personne bénévole pour accueillir le public. « Si les gens sont accueillis par un sourire, ça se passe plutôt bien « , explique cette retraitée qui travaillait à l’hôpital de Redon dans les services administratifs.

A la recherche de la 7ème dose

S’engager a été une évidence pour elle : « il y a un an, j’avais fabriqué des masques en tissu à l’appel de la mairie de Saint-Perreux. Quand j’ai eu écho de cet appel à bénévoles, je ne me suis pas posée de question. Il faut y aller ! « 

« Je m’assure que les personnes ont bien rendez-vous. Certains ont des questions. Et puis, il a quelques personnes qui se présentent sans avoir de rendez-vous, certaines demandent s’il reste des doses… Je rappelle juste les consignes. » Dominique Martineau vient deux demi-journées par semaine, soit 2 fois 4 heures.

"ça m'arrive de soutenir une personne"
volontaire vaccination
Nathalie Gicquel

Occupée à désinfecter les chaises en plastique de l’espace de surveillance, Nathalie Gicquel est réellement enthousiaste. Nathalie a toujours été bénévole, à l’école de ses enfants, pour le trail de Saint-Perreux. Actuellement sans travail, elle n’a pas hésité non plus à proposer son aide.

volontaire vaccination
Nathalie Gicquel, à gauche, accompagne les personnes tout juste vaccinées en essayant de plaisanter. Crédit photo : Cactus-Pays de Redon

« Je fais le lien entre l’infirmière qui vaccine et les gens, explique Nathalie. Parfois, ça m’arrive de soutenir une personne, de l’aider à se déshabiller. Il y a beaucoup de gens d’un certain âge. Et après l’injection, je l’accompagne jusqu’à la zone de surveillance. Les gens sont généralement très satisfaits de la manière dont ils sont pris en charge. C’est vraiment bien de faire ça ! « 

Michel Seguy est un des 36 bénévoles. Crédit photo : Cactus-Pays de Redon

Michel Seguy, élu dans sa commune de Saint-Perreux (il y a un noyau dur issus de cette commune !), vient également 2 fois par semaine. « Par tranche de 4 heures, c’est bien, une journée complète c’est trop« , estime-t-il.

Boucher à la retraite, Michel vient simplement donner de son temps. Nettoyage régulier des chaises, transmission des feuilles de liaison entre la secrétaire, l’infirmière et le médecin qui vient rappeler les consignes après l’injection… Michel a le sentiment d’être utile.

Selon le centre hospitalier, depuis l’ouverture le 8 février du centre de vaccination au gymnase Lucien-Poulard, 13 674 injections ont été réalisées. Le centre réalise 2 338 injections par semaine.

Lire l’article par sur le site daté du 2 avril sur les chiffres de la vaccination à Redon : Lire l’article

Cet article vous a-t-il intéressé ? Si oui, partagez-le.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email