Ils sèment des ballons gonflables

ballon gonflable
"Cœur d'étoile", une création très originale et imaginée dans la tête de Michel Bernard. Plus de 2000 pièces assemblées pour un ballon à pics avec des cônes

Ce mardi 23 Février, Michel Bernard et les membres de l’association Les semeurs d’étoiles étaient présents à la Martofacture de Sixt-Sur-Aff. Ils y testaient leurs derniers ballons en papier de soie.

Pour comprendre ce que fait Michel dans la véranda de sa maison de Redon et de ce hangar de la Martifacture, un vrai lieu de création artistique à Sixt/Aff, il faut quelques explications rapides.

 

A l’aide de papier de soie, de colle et de ruban adhésif, Michel fabrique des ballons de plusieurs mètres de hauteur. En réalisant de nombreux calculs précis, ses ballons parviennent à s’envoler à l’aide d’une mèche placée dans la bouche (la base du ballon) qui s’enflamme.

Semeurs d'étoiles
Michel dans sa véranda-atelier cogite aux calculs nécessaires pour construire son prochain ballon

En France, ils sont une dizaine à fabriquer des ballons en papier de soie. Ils représentent de nombreuses heures de travail entre l’idée, le dessin et tous les découpages et collages. Pour la réalisation d’un ballon comme Cœur d’étoiles, en photo ci-dessus, il faut compter environ un mois de travail.

«Je ne fabrique pas énormément de ballons mais j’ai toujours un projet en tête».
Michel Bernard
Créateur de ballon gonflable

Il y a 7 ans, Michel commence à être attiré par ces énormes ballons : « J’ai commencé en 2014, on m’a indiqué qu’il y avait des gens qui faisait des ballons en papier de soie. Mais je ne savais pas qu’on pouvait en faire de cette taille-là ! ».

« De fil en aiguille, j’ai découvert des gens qui en fabriquaient et je m’y suis intéressé ». Après avoir eu un contact avec un Brésilien, Michel a été invité à un festival au Mexique. Il a pu y rencontrer beaucoup de passionnés. Ce qui l’a encore plus motivé. Depuis, il a participé à de nombreux autres festivals notamment au Brésil et en Colombie.

Un ventilateur pour gonfler les ballons

Ce qui plait le plus à Michel dans la construction de ces ballons, aussi appelés montgolfière, c’est la forme, la géométrie et la technique.

 

Régulièrement, les ballons sont testés à l’aide de ventilateurs , comme sur la photo ci-contre. Cela permet de les renforcer aux endroits les plus sollicités pour éviter qu’ils ne se déchirent lorsqu’ils s’envoleront.

Lors des lâchés de nuit, les ballons s’envolent au-dessus de nombreux lampions fabriqués par l’association. C’est lorsqu’on s’éloigne que l’on se rend compte que ces derniers forment un dessin, un message ou une représentation dans le ciel.

Michel (de dos) en train de lancer un ballon lors d'un de ses premiers festivals au Mexique. Crédit photo : Les semeurs d'étoiles.

Ses ballons permettent de diffuser des messages militants et soutenir des associations. Ils permettent aussi de soutenir des causes. Comme celui créé pour soutenir Zehra Doğan, une journaliste kurde emprisonnée 1000 jours pour un dessin qui avait déplu au gouvernement Turc.

"Nos rêves sont si grands"

L’association n’a pas pu exposer ses ballons l’année dernière à cause de la crise sanitaire. Seule une fête (privée) a été organisé avec le chanteur HK et les Saltimbanks, fin août 2020 sur le site de la Carrière à Fégréac.

Histoire de proclamer que : «La terre est si petite et nos rêves si grands», avec ce ballon Petite terre, lancé pour l’occasion.

Crédit photo : Semeurs d'étoiles

Mais, malgré le contexte, Michel s’adapte et imagine des actions.

«On va essayer de faire quelque chose. On pourrait faire des expositions dans des lieux privés, comme un lycée ou une école. Le public qui est sur place pourrait profiter des expositions. C’est une éventualité

En attendant, la fabrication de nouveaux ballons se poursuit. Sapin de noël est le dernier ballon créé. Il est composé de trois couleurs et a été terminé le 1er janvier. Ce ballon à trois pics a donc une géométrie particulière. Il n’a pour le moment pas pu être exposé, mais Michel est optimiste sur le fait qu’il s’envolera un jour.

"Sapin de Noël", dernière création des Semeurs d'étoiles
Ballon gonflable "Rêve d''étoile"
En second plan de cette photo, le ballon "Rêve d'étoile" qui devrait accueillir en son intérieur "Coeur d'étoile", à droite sur la photo.

                                       Article rédigé par Honorine Ducloyer (en stage journalisme à Cactus) et Olivier Quarante

Pour contacter l'association Les semeurs d'étoiles :

Cet article vous a-t-il intéressé ? Si oui, partagez-le.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email