Le voyage intérieur de Paul Lucien

Si vous êtes un lecteur régulier de Cactus, vous devez connaître Cédric Levaire. Cédric faisait la Une du numéro mars-avril 2018 à l’occasion de ses débuts de “chanteur pour adultes” ! Après 25 ans de composition pour les enfants avec son groupe bien connu de « Les Voilà voilà », Cédric avait envie d’arpenter de nouveaux horizons. Et pour cette occasion se faisait rebaptiser Paul Lucien, les prénoms de ses deux grands-pères, musiciens comme lui.

Aujourd’hui, Cactus lui refait un petit clin d’oeil pour la sortie de son premier album complet en solo, enregistré en direct et sans filet. Et écoutable gratuitement.

Cédric sur son bateau au port de Redon en février 2018.
Photo : Lucie Mahé pour Cactus.

Interview express

Cactus. Pourquoi avoir enregistré ton premier album solo en direct et sans filet ?

Cédric : Pour être le plus authentique et sincère possible. J’ai déjà réalisé des albums très arrangés et c’est un grand bonheur que de jouer avec toute la matière sonore en studio. Avec “Funambule”, j’ai préféré enregistrer un instantané, comme en Live. Et sans filet oui, tout ensemble : guitare, grosse caisse, harmonica et voix avec harmoniseur. C’est un vrai défi mais au plus proche de l’émotion !

Teaser de l’album “Funambule”

Cactus. Pourquoi l’offrir plutôt que le vendre, comment en vivre ?

Parce que j’en ai la liberté, n’étant pas (encore) signé. Ca me rappelle le groupe Radiohead qui avait sorti un album auto-produit à prix libre, ça a fait grandement jaser de sortir des sentiers battus !!!

A notre époque, tout va tellement vite et au rythme de algorithmes, je souhaite nourrir autre chose. Si les gens veulent contribuer et donner une valeur à la chose, ils sont bienvenus, il y a une boutique en ligne à leur disposition (avec des prix libres). Je vis de mes concerts, pas de mes disques, modestement, mais allègrement. C’est “donner pour donner” et cela ressemble à ce que je chante, non ?

A écouter : Merci mille fois

Les autres chansons sont accessibles en ligne en cliquant sur l’image ci-dessous :

A ne pas rater : Paul Lucien en concert à Redon, à la station des 5000, le 28 décembre à 18h30 (entrée libre)

Couverture du numéro de Cactus consacré aux voyages, avec Cédric en photo (Photo de Lucie Mahé)

Article paru dans ce même numéro de Cactus