Une culture “yole”

Ca peut étonner… Le Pays de Redon a une histoire de 20 ans avec les yoles, ces embarcations qui mixent voile et avirons. Cet été, le Yoling Club de Peillac mettra à l’eau des yoles, notamment celles qui ont été construites par les jeunes d’ici. Alex nous en dit plus !

Alex embarqué sur une yole

Alex, tu pratiques au Yoling Club de Peillac. Ca veut dire que vous pratiquez sur les cours d’eau du Pays de Redon ? Pour moi, la yole, c’est plutôt en mer…

Aujourd’hui, les yoles naviguent sur l’eau douce et l’eau salée. On sort dans le coin, sur le Canal de Nantes à Brest, sur la Vilaine. Et puis de Redon, il n’y a qu’un pas vers la mer !

 

Toi, tu t’es mis à la yole quand et comment ?

J’ai toujours été attiré par la mer. Jeune, j’ai fait quelques virées en catamaran. Et puis, il y a vingt ans, je faisais partie du Foyer d’Animation Rurale de Peillac. Un projet, auquel notre association prenait part, avait été imaginé pour inviter des jeunes d’ici à s’initier à la charpente de marine puis pour naviguer sur l’Oust, le Canal et la Vilaine.

 

Vous avez donc commencé par construire des yoles ?

Oui. L’objectif était de participer au Défi Jeunes Marins de Brest 2000. La construction d’une grande yole de Bantry (elle mesure plus de 11 m !) a débuté avec un chantier de réinsertion organisé par la Fédé. Pour ne pas s’ennuyer, d’autres groupes se sont mis à construire trois yoles de Ness, plus petites (elles font quand même près de 7 m). Ce sont des répliques de bateaux originaires des îles Shetland en Ecosse utilisés pour la pêche et le sauvetage côtier.

« Confluence » a été construite par le Foyer d’Animation Rurale de Peillac, « Yolande » par le Foyer des jeunes de Bains-sur-Oust, « Héron de Vilaine » par le Foyer d’Animation Rurale de Béganne et « Civelle » par l’antenne de la Protection de la Jeunesse de Redon.

Personnellement, je me suis mis à naviguer sur Confluence, entre Kervoyal, Port-Navalo, l’île de Batz et la Méditerranée. Je navigue donc depuis le début de l’aventure en 1999.

“Confluence” sur l’eau

 

Qu’aimes-tu quand tu es sur une yole ?

Ce que j’aime sur une yole… Sa légèreté, ses qualités marines (ça se comporte presque comme un dériveur), sa beauté sous voile. J’aime prendre la barre, mais j’aime surtout faire découvrir cette activité à d’autres.

Pour l’ambiance, c’est toujours réussi : on navigue jusqu’à 7 sur le bateau, alors ça crée des liens, on discute… Arrivés à quai, on a toujours plein d’histoires à raconter, on boit un petit verre. Et puis c’est assez physique : quand le vent n’y est pas, on fait de l’aviron !

 

Quelle est l’activité du Yoling Club de Peillac ?

Début juin, on participait à la Semaine du Golfe : le Yoling a fait naviguer ses 3 yoles tous les jours entre les îles et les escales. On essaie de faire le maximum de rassemblement de bateaux : Brest, Douarnenez, Concarneau, La Roche-Bernard. On est même allés naviguer en Irlande lors d’un camp jeunesse. On va tous les ans au mois d’août en Vendée, à Bouin, au Festival Les Insolites.

Plein d’activités qui, même si historiquement il n’y a pas de yoles dans le Pays de Redon, ont permis de créer une petite culture «yoles».

 

C’est ouvert à tous ou faut-il avoir quelques connaissances maritimes ?

C’est vraiment une activité ouverte à tous, de 8 à 80 ans, si on aime la mer ou la rivière. Ce n’est pas très exigeant physiquement et les rudiments maritimes sont très bien expliqués par nos chefs de bord : Julie, Amélie, Eduard, Pierre et les autres.

Il suffit d’adhérer à l’association et de se tenir au courant sur notre site ou notre page Facebook !

 

A noter : atelier de rénovation et d’entretien de 3 yoles de Ness tous les jeudis (jusqu’à septembre) de 18h à 22h proposé par le Yoling Club. Rue de la Goule d’eau (ancien port de commerce de Redon). Renseignements : 06 07 02 69 80

Lieu de l’atelier de rénovation et d’entretien de 3 yoles de Ness tous les jeudis (jusqu’à septembre) de 18h à 22h proposé par le Yoling Club

 

Un chantier pour la Fée des marais

Une des yoles construites en 1999 à Redon, un Bantry appelée Fée des Marais, est en cours de rénovation aux Halles Garnier par l’association Amarinage. Le chantier est participatif et est ouvert à tous. Il a lieu tous les mercredis (14h-17h) et samedis (9h-12h). N’hésitez pas à venir rencontrer les bénévoles de l’association, prendre des informations et participer au chantier !

L’objectif de Amarinage est de faire revivre l’histoire fluvio-maritime du territoire. Plus d’informations et contacts : www.amarinage.com – Facebook/Amarinage Association

 

 

Article à retrouver également dans le N° de juillet-août 2019 de Cactus-pays de Redon :

error: Content is protected !!