Des selfies vidéos pour dire… « come to Brittany ! »

Transformés en ambassadeurs du Pays de Redon, des lycéens de Saint-Sauveur ont apporté en Angleterre des vidéos. Avec un message décliné selon leur inspiration : « come to Brittany ! »

« Dans mon groupe, nous étions trois, on a décidé de filmer au feeling à la Croix des marins, dans le cloître du lycée Saint-Sauveur, mais aussi à l’ancien chantier naval. On a demandé l’autorisation de la mairie de monter dans le clocher pour faire quelques prises. Nous n’avons eu aucune difficulté à y aller (sauf pour les marches), la mairie était tout de suite partante ! », explique Anthony Hamon, en terminale européenne comme les 17 autres lycéens qui ont participé à ce projet.

« Nous, dans notre vidéo, nous voulions montrer l’aspect urbain de la Bretagne, notamment de la ville de Redon. Filmer dans cette ville nous permettait de montrer des endroits que l’on n’aurait pas forcément vus de nous-mêmes. Même si les conditions climatiques n’étaient pas supers, on était content du résultat », raconte de son côté Etienne Coine.

Léna Martinet a décidé de « présenter la ville de Rochefort-en-Terre, qui est très jolie pendant la période de Noël, pour donner envie à nos correspondants anglais de venir en France découvrir notre région ! ». Et Julien Jarny a choisi de montrer « le bout du pont à La Gacilly, village moteur de la région avec son festival photo et Yves Rocher, ainsi que son calme ».

https://youtu.be/gA638E3sJuo

Toutes les vidéos du groupe ont été diffusées le dernier jour du festival de cinéma international qui a lieu à Keswick. Les jeunes réalisateurs amateurs ont même eu l’honneur d’une projection sur l’écran de l’Alhambra, salle de cinéma historique qui a célébré ses 100 ans l’an dernier. « J’ai tout de suite aimé l’idée de partir à un festival du film (une première pour moi) en Angleterre, même si cela devait se traduire par un investissement assez conséquent pour réduire les coûts du voyages. Dans l’ensemble, je pense que l’on a passé du bon temps à réaliser ces vidéos », note Anthony Hamon.

https://youtu.be/sDRkQOAxNWc

« Ca vous dirait de venir chez nous ? »

« Ce j’ai aimé, c’était le fait d’avoir une contrainte d’une minute pour présenter la Bretagne… Il fallait être rapide et efficace pour montrer ce que l’on voulait promouvoir ! Faire de la vidéo et du montage est aussi une chose que j’aime beaucoup, j’aimerais d’ailleurs en faire mon métier ! », précise Léna.

« J’ai trouvé intéressant le fait de montrer nos vidéos à un festival du film en Angleterre », souligne Etienne. Un festival dont la directrice est à l’origine de l’aventure.

« Je me souviens, raconte Pierre-Marie Huet, professeur d’histoire-géographie en section européenne au Lycée Saint-Sauveur, elle nous avait apostrophés quand nous étions avec des élèves au festival du film britannique de Dinard en octobre 2013. « Bonjour, vous êtes profs ? Ils sont avec vous ces élèves ? » Et puis, elle a enchaîné : « Moi je suis directrice d’un festival de cinéma dans le Nord de l’Angleterre. Ça vous dirait de venir avec eux ? » Et voilà comment a démarré cette aventure. Cette année, cela débouche sur un véritable échange scolaire avec des élèves anglais qui sont venus à Redon fin mars. »

C’est d’ailleurs toujours la directrice du festival qui a permis de nouer un contact avec le lycée de Penrith, une ville un peu plus grande que Redon, à 15 km de Keswick.

En savoir + sur Keswick : http://www.keswick.org/