Citoyens… On vous écoute !

C’est une initiative originale. La Ville de Redon a décidé d’inviter les « citoyens » à mettre leur grain de sel dans un dossier ô combien sensible… l’avenir du centre-ville ! Explications.

 

Pour une fois, pas besoin d’être plus compétent que le voisin, d’être plus beau que le concurrent ou d’être plus rapide que son collègue pour participer à un « appel à candidature »… tout le monde peut poser sa candidature pour gagner une place pour un concert ? un séjour aux Bahamas ? Non, bien mieux que cela 🙂 Dans le « comité citoyen » qui aura pour mission de proposer des actions afin de dynamiser le centre-ville.

Ca vous tente ? Il suffit de téléphoner au 02 99 71 55 40 (service du développement économique de la Ville) ou envoyer un mail à devcom@mairie-redon.fr AVANT LE 13 AVRIL.

S’il y a trop de candidats pour les 12 places, un tirage au sort sera effectué.

Peuvent candidater :

-des habitants du centre-ville de Redon, telle que la carte ci-dessous l’a défini. 4 places seront attribués pour cette catégorie.

-des personnes habitant à l’extérieur du centre-ville, qu’elles vivent à Redon ou même en dehors. Là aussi, 4 places leur seront ouvertes.

-et des personnes qui travaillent dans le centre-ville. Parmi elles, 2 commerçants et 2 autres salariés seront tirés au sort.

En résumé… proposer votre candidature et vous verrez !

 

« Franchement, l’élu ne détient pas la vérité », a expliqué le maire de Redon

Vous avez des idées pour dynamiser (on dit « vitaliser »… franchement moins positif pourtant, non ?) le centre-ville, c’est très bien. Mais ne vous attendez pas non plus à tout révolutionner ! Un comité citoyen, ce n’est pas le comptoir du café du commerce 🙂 « Franchement, l’élu ne détient pas la vérité, a expliqué Pascal Duchêne, le maire de Redon, lors d’un point presse hier. Il est important que des habitants puissent donner leur avis pour éclairer nos choix. Après, ça fait des mois qu’on travaille sur ce sujet. Un plan a été présenté et voté par le conseil municipal en juin 2017 (*). Il ne s’agit pas de repartir d’une feuille blanche… »

Comment ?

Surtout qu’il y a quand même un peu urgence. Le centre-ville souffre. Plein de raisons expliquent cette situation. Elles sont connues. L’important est semble-t-il d’aller de l’avant, dans un esprit consensuel. « Aujourd’hui, on est plus dans le comment que dans le quoi, le combien, etc », a souligné Pierre Laurenceau, le directeur général-adjoint de la Ville.

Pour quoi faire ?

Les « citoyens » retenus auront donc à plancher au cours de 4 réunions jusqu’à la fin de l’année sur des thématiques déjà définis : le commerce, la signalétique, les espaces publics (surtout la Place Duchesse Anne) et la question des mobilités et de l’accessibilité (voies douces…).

Le comité pourra ensuite faire des recommandations qui seront présentées à la commission extra-municipale, qui, elle, est chargée de préparer la décision finale qui revient aux élus, logique !

Mais rassurez-vous, pas besoin d’être un expert. En fait, il ne faut surtout pas ! Il y en a des experts, certains siègent déjà dans une commission extra-municipale qui réunit des élus, des représentants des commerçants (via leur association), des membres de la CCI…

(*)Ce plan est doté de 730 000 € sur 10 ans